crédit photos : Marc Ginot

Action#4 Sois viril, Garçon !

Création en 2020

Cette 4ème Action artistique et citoyenne se penche sur l’incroyable fossé existant encore, en 2019, entre les femmes et les hommes, entre les garçons et les filles.

Fossé que l’on retrouve tant dans la sphère publique que privée.

 

Nous souhaitons travailler sur ce sujet par le biais des injonctions faites aux hommes et cela dès leur plus jeune âge. Nous connaissons toutes et tous (un peu, trop peu il est vrai) la place assignée aux femmes dans notre société, cette connaissance provient de longues luttes, d’écrits, d’actes forts et du courage de nombreuses femmes. Tant de films, de romans, de débats, de textes de Loi depuis des siècles maintenant et pourtant cette égalité (reconnue, établie par la Loi) n’est pas toujours visible dans notre quotidien, perçue dans notre inconscient, vécue dans nos rapports les uns aux autres, les unes aux autres.

 

Et si, dans ce spectacle, on s’intéressait aux injonctions faites aux jeunes garçons, aux jeunes hommes ; les qualités qu’un garçon « se doit d’avoir », le rapport qu’il « se doit d’établir » avec un autre garçon, avec une fille, une femme ; si on parlait du métier qu’il « se doit d’accomplir », du sport qu’il « se doit de pratiquer »…par le biais d’une forme brève et légère, cela serait un angle d’attaque percutant, différent.

Faire surgir en eux et en elles combien le sexe masculin est lui aussi contraint, guidé, assigné à être « fort, grand, puissant, central, viril »

Faire ainsi le pari d’un texte pour une actrice où avec humour nous nous pencherions sur ces injonctions faites dès leur plus tendre enfance.

« Regarde comme il est beau ce camion – il va bien avec ton tee shirt Batman et ton short de foot bleu – tu seras le plus fort en classe et comme ça tu rendras la jolie petite Alice terriblement amoureuse de toi surtout si tu lui fais un petit cadeau et que tu l’aides en sport à monter à la corde… »

Sans doute ferons-nous appel à une autrice ou à un auteur comme nous le faisons actuellement pour Action #3 la Laïcité.

Ce texte serait un point d’appui pour nous aider à faire comprendre aux jeunes spectatrices et spectateurs combien la société façonnent nos pensées, nos corps, nos goûts, nos idées, notre avenir, notre bonheur.

Et nous nous poserons ainsi ensemble la question, à travers le débat qui fait suite à la représentation : comment parvenir à être soi ?